Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Christophe Vieren

Les entreprises françaises sont les MOINS imposées d'Europe (2/2)

26 Novembre 2013 , Rédigé par Christophe Vieren Publié dans #Prélèvements obligatoires & Dépenses publiques

Les entreprises françaises victimes de la lourdeur administrative ?

  Ce billet est un complément au billet Les entreprises françaises sont les MOINS imposées d'Europe. Ce dernier visait à dénoncer la manipulation des journaux Les Echos et l'Expansion rapportant les conclusions du rapport Paying taxes 2014 de la Banque Mondiale et du cabinet MWC.
 
  Paying taxes 2014 effectue trois classements sur 189 pays relativement aux "taxes" auxquelles les entreprises de ces pays sont soumises.  "Taxes" est entre guillemets car ce substantif englobe dans la langue du rapport Paying taxes 2014, à la fois les impôts, les taxes et les cotisations sociales. Notons que l'on pourrait alors également considérer les salaires (net de charges) également comme des taxes puisque obligatoires : il est en effet interdit de payer ses salariés en deçà du Smic horaire !!!

  Le premier classement concerne le taux des "taxes" relativement au chiffre d'affaires. Je n'y reviens pas (voir ici) .
  Le deuxième concerne le classement selon le temps que doivent consacrer les entreprises pour réaliser ces prélèvements obligatoires.
  Le troisième classement concerne le nombre de paiements annuels.

  Ces deux derniers classements semblent avoir échappé aux medias mis en cause dans la première partie de l'article (Les échos et l'Expansion). Pourquoi ? Ben j'ai ma petite idée : passke la France est plutôt bien classée sur ces deux critères. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

 

  Verdict : parmi les 12 pays européens choisis par Les Echos pour son classement de taux d'"imposition", la France se place respectivement 7e et 2e selon le nombre de paiements dévolus au paiement de ces "impôts".

   La France au 7e rang sur 12 pays pour le temps passé pour le paiement des "impôts" :  (ceux sélectionnés par Les Echos):

 

Temps_consacre_aux_impots_-_cotisations-sociales_C_Vieren_n.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Incognitototo 27/11/2013 14:33


Dommage, je ne lis pas l'anglais... mais en parcourant très rapidement "l'étude", je ne suis même pas sûr qu'il ait donné leur méthodologie et en tout état de cause je n'en vois pas l'intérêt...
comme tu le rappelles comparer des patates et des navets, n'a pas grand sens..

Christophe Vieren 27/11/2013 09:45


Peut-être la méthodologie est-elle décrite dans le Rapport, téléchargeabe (environ 170 pages). Voir le lien dans la première partie de l'article.

Incognitototo 27/11/2013 04:12


Je ne comprends pas du tout d'où ils tirent leurs chiffres... Je ne connais pas la situation des autres pays à part un peu celle de l'Allemagne, mais pour la France je la connais parfaitement
bien... Pour une entreprise de plus de 60 salariés, de mémoire, voici le nombre minimum de déclarations mensuelles accompagnées d'un paiement (parce qu'il y en a bien d'autres qui sont justes
déclaratives) :
- URSSAf (qui inclut depuis peu seulement Pôle Emploi),
- retraite complémentaire de base,
- retraite complémentaire cadre,
- prévoyance,
- TVA...
Soit 5 déclarations minimums par mois accompagnées d'un chèque, ce qui fait 60 déclarations par an, + toutes les annuelles... Donc, le chiffre 7 et le temps qu'on y passe me semblent tout à fait
fantaisistes...

Pour mémoire l'agenda déclaratif juste pour
les cotisations sociales...